Qu'est-ce que la nutrigénomique/nutrigénétique?

Nutrigénomique

L’importance de l’alimentation pour la santé, ainsi que pour la prévention et le traitement des maladies est connue depuis fort longtemps. Toutefois, de nouveaux outils de recherche tels que la bioinformatique et les technologies «omiques» permettent depuis peu aux chercheurs de rassembler une quantité considérable de données et d’analyser les mécanismes complexes qui sont impliqués dans la manière dont notre corps assimile la nourriture et réagit à l’alimentation. Ces mêmes outils permettent donc aujourd’hui d’étudier plus profondément l’impact de la nutrition sur notre état de santé et notre bien-être. En particulier, la connaissance du génome humain a élargi de manière significative le champ de la recherche en nutrition. La nutrigénomique est le fruit de cette nouvelle alliance entre la génomique et les sciences de la nutrition.

À l’instar de ce qui se produit fréquemment lors de l’émergence de nouveaux champs de recherche ou de nouvelles technologies dans le domaine de la santé, il est difficile à ce stade de donner une stricte définition de la nutrigénomique. La nutrigénomique (qui comprend la nutrigénétique*) peut être considérée comme une sous-spécialité des sciences de la nutrition visant à étudier les interactions entre le génome et l’alimentation, ainsi que l’impact de ces interactions sur la manière dont les individus ou les populations réagissent à l’alimentation, sur leurs prédispositions à développer certaines maladies et, de manière générale, sur leur état de santé. En ce sens, la recherche en nutrigénomique tente non seulement d’expliquer de quelle manière les nutriments et tout autre composant alimentaire influencent l’expression du génome (d’un individu ou d’une population), mais aussi comment le génome lui-même peut influencer la manière dont un individu ou une population réagit à son alimentation.

Au-delà d’une compréhension générale des mécanismes moléculaires impliqués dans la nutrition et la santé, la recherche en nutrigénomique a tendance à se concentrer sur les outils diagnostiques et les connaissances qui pourraient être utilisés par des groupes entiers de la population et/ou des individus pour adapter (ou «personnaliser») leur régime alimentaire de façon à prévenir l’apparition de maladies et promouvoir leur bien-être.

*Il existe une distinction similaire entre la pharmacogénomique et la pharmacogénétique qui pourrait théoriquement être appliquée pour distinguer la nutrigénomique de la nutrigénétique. Toutefois, puisque la nutrigénomique/génétique est un champ de recherche plus récent, la distinction peut encore faire l’objet de controverses. Pour en savoir plus sur une telle distinction, voir «Qu’est-ce que la pharmacogénomique».

 

Consultez nos projets de recherche en éthique & nutrigénomique, nos publications et autres références utiles dans ce domaine.

 

Sélection de références


Ferguson, L.R. Nutrigenomics approaches to functional foods. J Am Diet Assoc 2009; 109(3): 452-58.

Garcia-Bailo, B., Toguri, C., Eny, K.M., El-Sohemy, A. Genetic variation in taste and its influence on food selection. OMICS 2009; 13(1): 69-80.

Godard, B., Ozdemir, V. Nutrigenomics and personalized diet: from molecule to intervention and nutri-ethics. OMICS 2008; 12(4): 227-28.

Godard, B., Hurlimann, T. Nutrigenomics for Global Health: Ethical Challenges for Underserved Populations. Current Pharmacogenomics and Personalized Medicine 2009; 7(3): 205-14.

Hurlimann, T. Les promesses de la nutrigénomique pour les pays en voie de développement: au-delà de l’exploitation commerciale et du battage médiatique. 2009. Disponible en ligne.

Kaput, J., Astley, S., Renkema, M., Ordovas, J., van Ommen, B. Harnessing Nutrigenomics: Development of web-based communication, databases, resources, and tools. Genes Nutr 2006; 1(1): 5-11.

Ordovas, J.M., Mooser, V. Nutrigenomics and nutrigenetics. Curr Opin Lipidology 2004; 15: 101-108.

Ozdemir, V., Godard B. Evidence based management of nutrigenomics expectations and ELSIs. Pharmacogenomics 2007; 8(8), 1151-1162.

Stover, P.J., Caudill, M.A. Genetic and epigenetic contributions to human nutrition and health: managing genome-diet interactions. J Am Diet Assoc 2008; 108(9): 1480-87.

Subbiah, M.T. Understanding the nutrigenomic definitions and concepts at the food-genome junction. OMICS 2008; 12(4): 229-35.